Comprendre la nébulisation de façade

L’arrosage à l’eau est l’un des plus classiques techniques de nettoyage dans presque tous les domaines. Cette méthode intervient même dans le domaine du ravalement de façade, où elle devient la nébulisation. En quoi ça consiste ? On vous en parle à travers ces quelques lignes.

La nébulisation ou le nettoyage à l’eau

Gommage, ponçage, peeling… toutes ces techniques de nettoyage de façade consistent à projeter une matière sur la surface à traiter, sans l’intervention d’eau. Mais la nébulisation elle fonctionne autrement : il s’agit d’un nettoyage par voie humide.

Le principe de la nébulisation est d’ailleurs assez simple : on brumise la surface à traiter, c’est-à-dire pulvériser à basse pression une bonne quantité d’eau en fines gouttelettes sur toute la façade. L’eau ruissellera alors tout au long de la surface emportant avec elle les poussières, les salissures noires et les encroûtements.

Les étapes de la nébulisation

Bien qu’elle semble être facile à faire à première vue, la nébulisation nécessite toutefois un équipement adapté et les compétences nécessaires pour tout mettre en œuvre. Ce qui nous oblige la plupart du temps à faire appel à un professionnel.

Pour pulvériser l’eau sur toute la façade à traiter, on a en effet besoin d’un voire plusieurs brumisateurs. Mais l’on peut parfaitement créer nous-mêmes un système d’arrosage en utilisant des tuyaux percés sur leurs longueurs, et accrochés de façon à ce qu’ils fassent des mouvements ascendants et descendants.

Après cette étape qui se fait entre 1h et 2h, on brosse ensuite la façade manuellement afin de retirer les boues, les moisissures et les tâches sur toute la surface. Après constatation, une deuxième nébulisation sera peut-être nécessaire s’il reste encore des résidus sur la façade en question, et ce, jusqu’à obtenir le résultat escompté. On peut même refaire l’opération brumisation/brossage quatre ou cinq fois en fonction du degré d’encrassement de la façade.

Bon à savoir

La nébulisation de façade est une opération de nettoyage très écologique puisque l’on n’utilise aucun produit chimique, mais simplement de l’eau.

Pensez avant toute chose à protéger vos portes et fenêtres d’une éventuelle infiltration d’eau, en y fixant par exemple un film de protection imperméable. Pour les façades en brique, il est parfois même nécessaire de refaire les joints dans certains cas pour éviter une infiltration.

Il est nécessaire de bien régler la pression de l’eau à 0,1 mégapascal (en utilisant par exemple un réducteur) afin de garantir une meilleure nébulisation.

Sachez enfin que la nébulisation est surtout destinée aux bâtiments inhabités (bâtiments publics…) car elle présente un gros risque d’infiltration d’eau.

 

Auteur de l’article : energie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *