Installation sanitaire : les essentiels à savoir

L’installation constitue l’un des moteurs contribuant à l’harmonie d’une habitation. Elle est en effet nécessaire pour traiter et évacuer les eaux usées provenant des différentes pièces d’eau de la maison. En définitive, l’installation sanitaire regroupe l’ensemble de ces espaces, dont : la salle d’eau, la salle de bain, la cuisine et la buanderie.

 

De quoi est composée l’installation sanitaire ?

L’installation sanitaire est un large réseau d’équipements de la maison participant activement à la circulation des liquides et aussi des gaz. Ce type de système est en effet en charge de la production d’eau, de son transport et de l’évacuation des eaux usées. Elle touche ainsi tous les éléments composant techniques composant les pièces d’eau. On notera :

 

  • La robinetterie
  • Les équipements sanitaires
  • Le système d’alimentation d’eau
  • Les systèmes de canalisation
  • Les raccordements
  • Les systèmes d’évacuation

 

Selon vos besoins, vous pourrez être tenu à mettre en place :

 

  • Un suppresseur qui sert à augmenter
  • Un réducteur de pression
  • Un anti bélier pour isoler vos canalisations trop bruyantes
  • Un clapet anti-retour
  • Un filtre anti-calcaire et un adoucisseur pour améliorer la qualité de votre eau.

 

Il existe en effet tout une vaste gamme d’options que vous pouvez ajouter à votre installation afin d’agrémenter vos utilisations. Aussi, vous pouvez assortir votre installation d’un système de récupération d’eau de pluie pour faire baisser le coût de votre consommation d’eau.

Quel professionnel s’en charge ?

Beaucoup penseront que l’installation sanitaire est prise en charge uniquement par le plombier. En effet, le maçon y intervient également, notamment dans la réalisation de gros travaux tels que la mise en œuvre des canalisations, des égouts, des dispositifs d’évacuation et de drainage, des dispositifs de traitement des eaux usées… C’est une fois que ces éléments en place et le bâtiment fermé que le plombier sanitaire entre en jeu. Son rôle sera ainsi d’élaborer les différents équipements d’installation sanitaire précisés plus haut. Vous pouvez, entre autres, consulter cette page sur le raccordement sanitaire pour mieux comprendre la fonction d’un installateur sanitaire.

Comment choisir ses équipements sanitaires ?

Pour choisir vos équipements sanitaires, de nombreux paramètres sont à prendre en compte, dont l’aspect esthétique, l’aspect technique et fonctionnel, le budget, l’espace dont vous disposez et aussi vos goûts. Mais dans tous les cas, il faut surtout opter pour des équipements qui correspondent avant tout aux normes et législations en vigueur en matière de confort et de sécurité. Ainsi, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel avant de vous lancer dans quelconque achat.

Quelles sont les normes de la plomberie ?

En France, les métiers relevant de la plomberie, peu importe le mode d’exercice de la profession, en entreprise ou artisan indépendant, sont régis par des législations que chaque professionnel doit mettre en application pour réaliser leurs travaux. Ces normes sont en effet inscrites dans le DTU ou Document Technique Unifié que tous les plombiers professionnels doivent appliquer durant leurs interventions. Ces interventions pouvant s’agir d’une nouvelle installation, d’une rénovation et d’un dépannage, et ce dans le cadre de constructions publiques ou privées.

 

Le DUT en plomberie comporte ainsi sept articles détaillés portant sur les règles de calcul des installations, la note de calcul des diamètres ainsi que les matériels appropriés. Aussi, ces textes mettent surtout un point d’honneur sur la plomberie sanitaire pour les bâtiments destinés à l’habitation. Le DTU constitue ainsi un excellent outil de travail et une référence incontournable pour les plombiers professionnels.

 

Auteur de l’article : energie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *