L’État pour vous aider à améliorer et isoler votre maison

Besoin de programmer les travaux et le budget pour l’isolation de votre maison ? L’État encourage la réalisation de ce type d’amélioration avec l’aide d’entreprises spécifiques et certifiées RGE. Découvrez aujourd’hui quelques dispositifs qui peuvent prendre en charge une partie du financement de vos travaux.ANAH, eco PTZ, crédit d’impôt isolation…Quelle solution pour vous ?

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-PTZ se présente sous deux formes : l’Eco-PTZ individuel et l’Eco-PTZ collectif pour les copropriétés. Finançant les travaux de rénovation énergétique des habitations, ce dispositif s’adresse aux syndicats de copropriétaires et aux propriétaires d’un logement ancien, qu’il soit occupant ou bailleur.

Les logements pouvant en bénéficier doivent avoir été construits avant janvier 1990 et doivent être occupés en tant que résidence principale. Voici la liste des travaux pouvant être subventionnés par l’eco-PTZ :

  • Les ensembles de travaux incluant au moins 2 des actions suivantes : isolation thermique de la toiture, isolation thermique d’au moins 50% de la surface des murs donnant sur l’extérieur, isolation thermique d’au moins 50% des fenêtres et remplacement des portes donnant sur l’extérieur, travaux concernant le système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (mise en place, réparation ou remplacement), mise en place d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable, aménagement d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • Les travaux d’amélioration du système d’assainissement non collectif par des techniques zéro consommation énergétique.
  • Les travaux réalisés pour que le logement atteigne la performance énergétique globale minimale. Celle-ci est déterminée par un bureau d’étude thermique à la suite d’une étude thermique spécifique.

Crédit d’impôt transition énergétique ou CITE

Le CITE ou Crédit d’impôt transition énergétique permet aux bénéficiaires de déduire de leur impôt sur le revenu, une partie des dépenses d’amélioration des performances énergétiques de leur habitation. Destiné aux logements occupés en tant que résidence principale, le CITE concerne un certain nombre de travaux dont la liste est publiée sur le site de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie.

Les demandes sont donc traitées au cas par cas et le montant accordé va de 15 à 30% des dépenses engagées. D’autre part, les dépenses qui peuvent bénéficier du crédit d’impôt sont plafonnées selon un calcul basé sur le nombre de bénéficiaire. Il est question de 8 000€ pour les personnes seules et du double pour les couples. Il faut ajouter à ce plafond 400€ par personne à charge supplémentaire sur une période de 5 ans.  Certaines entreprises RGE comme PES-France offre un accompagnement personnalisé pour votre dossier.

ANAH pour les ménages modestes

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat ou ANAH contribue à la lutte contre la précarité énergétique. Ce projet subventionne donc les travaux d’amélioration énergétique en priorisant les foyers modestes à condition que le logement bénéficiaire soit âgé de plus de 15 ans. De plus, seules les interventions assurées par un professionnel peuvent prétendre à cette aide.

D’autre part, un montant minimum des travaux est exigé pour la plupart des demandeurs et c’est fixé à 1.500€. Ce montant minimum n’existe pas pour les particuliers aux ressources « très modestes »

L’aide de l’ANAH n’est pas cumulable avec d’autres subventions de l’État. Ainsi, le financement ne vous sera pas accordé pour l’isolation de votre maison si vous avez bénéficié d’une aide comme l’éco-PTZ ou d’autres dispositifs de ce type dans les dernières 10 ans.

Chaque dispositif proposé par l’État pour vous aider à mieux isoler votre maison exige des conditions spécifiques. Prenez donc le temps de décortiquer les documents que vous trouverez sur le sujet afin de choisir le programme dont les conditions sont compatibles avec votre profil. Informez-vous également sur les sites et les blogs dédiés à l’aménagement de la maison pour en savoir plus sur les travaux à prévoir pour une isolation par l’intérieur, une ETI, l’isolation des fenêtres, etc.

Auteur de l’article : Franck Franck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *