Un chauffage au bois ou aux pellets sécurisé

Les préférences des utilisateurs se tournent de plus en plus vers le chauffage au bois ou aux pellets. Ceci s’explique par le fait que le recours à ce type de chauffage est relativement moins cher que le recours au fioul ou au gaz. Ce qui permet de réaliser une véritable économie sur la facture d’énergie. En outre, l’utilisation d’appareils au bois ou aux pellets procure un confort certain, et est plus respectueuse de l’environnement. Cependant, quelques mesures de sécurité doivent être considérer. Nous faisons le point.

Installation et entretien du système de chauffage

Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel lors de l’installation de votre système de chauffage. A noter qu’il est plus sûr de faire appel à un professionnel certifié RGE quant il est question de rénovation énergétique. Ce prestataire s’assurera notamment que le raccordement entre l’appareil et le conduit ne comportent pas de coudes supérieurs à 90% ; ni de sections horizontales supérieures à un mètre. Il faut en outre s’assurer que  le conduit soit bien isolé et étanche.

Côté entretien, un ramonage des conduits de fumée d’une fois par an est nécessaire (deux fois par an si le bois utilisé pour le chauffage au bois n’a pas séché durant au moins 2 ans). Un essai d’étanchéité des conduits de fumée tubés est également utile tous les 3 ans. Enfin, n’oubliez pas d’entretenir votre poêle régulièrement. Ces mesures devraient vous garantir un confort et une sécurité optimale.

Sélectionner le foyer adapté

Il est essentiel d’opter pour un foyer fermé qui évitera aux particules fines de trop se disperser. En ce qui est des appareils de chauffage au bois, sachez qu’il existe des labels qualité généralistes ou spécialisés (Nordic Swan, Flamme Verte…) suggérés par plusieurs pays européens. Ces labels assurent un rendement de plus de 80% et respectent les exigences relatives à l’émission de CO2, de composés organiques et volatils (COV) et de poussières.

Les poêles à pellets, eux, sont connus pour avoir un rendement optimal tout en procurant un confort semblable au chauffage à gaz. Il est opportun de sélectionner un poêle doté d’un système de détection, ultra pratique en cas d’éventuelle anomalie. Il faut savoir que des professionnels assurent aisément l’installation chaudière dans le département Marne (51) comme dans plusieurs autres localités aujourd’hui.

Opter pour un bois ou des pellets de qualité

Dans le cas d’un système alimenté aux bûches, il est déconseillé d’utiliser du bois humide. En effet, celui-ci émet plus de substances polluantes, peut boucher le conduit et rendre votre système moins performant.

Quant aux pellets, ils sont est plus rentables en raison de leur pouvoir calorifique élevé. Leur utilisation est également plus écologique en raison de leur neutralité en CO2, et de leur faible diffusion de cendres. Fiez vous aux certifications EN Plus, DIN Plus et FSC du produit, ces certifications impliquent que des exigences de qualité élevées ont été respectées.

Auteur de l’article : Sonya Karen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *